Le mot du chef d’établissement

« Avant tout et surtout, prodiguons la lumière.

Tout assainissement commence par une large ouverture des fenêtres.

Ouvrons les intelligences toutes grandes.

Aérons les âmes ». Victor HUGO

Pour cela, gardons à l’esprit que toute difficulté d’apprentissage se manifeste dans un contexte, qu’elle doit être traitée en situation et ne pas seulement être imputée à l’élève. Les différences ne sont pas d’emblée des difficultés, elles sont aussi des points d’appui.

« Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis je dois le chercher là où il est et commencer là, justement là. Celui qui ne sait pas faire cela se trompe lui-même quand il pense pouvoir aider les autres. Pour aider un être, je dois certainement comprendre plus que lui, mais d’abord comprendre ce qu’il comprend.
Si je n’y parviens pas, il ne sert à rien que je sois plus capable et plus savant que lui. Tout soutien commence avec humilité devant celui que je veux accompagner; et c’est pourquoi je dois comprendre qu’aider n’est pas vouloir maîtriser mais vouloir servir. Si je n’y arrive pas, je ne puis aider l’autre. » Soren KIERKEGAARD

Nos élèves nous obligent à nous transcender, à porter haut un contrat social qui repose sur le souci de l’autre, pierre angulaire de l’éducation, sur une confiance partagée, incarnée pour un collectif apprenant-éclairé, sur une responsabilisation de chaque instant et de tous, sur une lutte quotidienne pour une égale dignité matérielle et vivante des êtres humains.
Le lycée de Vincendo a pour souci constant d’amener la jeunesse au plus haut niveau des savoirs en s’appuyant sur un pari humaniste et fédérateur : croire aux possibilités de l’Autre pour Vivre et Réussir ensemble.

Madame Le Proviseur, Marie MICHEL

Les commentaires sont fermés